restoha

L’histoire derrière les restaurants Hà.

L’histoire a commencé sur l’avenue Mont-Royal, cet homme répandait le bonheur autour de ses proches. L’homme en question se nommait Monsieur Hà. De plus, c’est de là que provient le nom des Restaurants Hà. Flore-Anne Ducharme actuel copropriétaire des restaurants Hà présenta Monsieur Hà à Nicolas Urli.

Qui était Monsieur Hà ?

C’était un chef cuisinier d’origine vietnamienne qui était toujours souriant et authentique. Monsieur Hong Hà Nguyen a immigré au Québec dans les années 80. C’est en 1988 qu’il travailla chez Pho Viet qui est l’un des premiers restaurants vietnamiens à Montréal. Par la suite, il a décidé d’offrir sa propre représentation de la cuisine vietnamienne. C’est ainsi que les restaurants : « Les Bridés » et « Souvenir d’Indochine » ont vu le jour. Cet homme a changé l’aspect de la cuisine vietnamienne traditionnelle au Québec. En mai 2015, Monsieur Hà, qui n’avait que 62 ans à l’époque, est décédé subitement.


Des rencontres importantes 

Grâce à la popularité et à une forte demande de la clientèle. Flore-Anne Ducharme, spécialiste en marketing et cliente à l’époque, s’est alors associée à Urli et Hà. Ils ont décidé de « flipper » les anciens restaurants pour les amener vers un vent de fraîcheur beaucoup plus moderne, ce qui fut mission accomplie. Le concept des restaurants Hà se fut à priori un rappel du Vietnam et de ses petits restaurants de quartiers, où les clients pouvaient s’asseoir dans des petites cuisines traditionnelles pour savourer des repas simples et savoureux. Depuis ce temps, les propriétaires opèrent trois emplacements. Ils possèdent les deux restaurants Hà, l’un sur l’avenue Mont-Royal et l’autre au Vieux-Port. Un concept de boîte de nuit, le Nhâu Bar, est adjacent au restaurant du Vieux-Port et fait aussi partie de la confrérie.

Afin de donner une touche unique, et conserver l’originalité de la cuisine vietnamienne, le chef Ross d’origine laotienne donna une touche moderne aux plats classiques, ce qui a permis des explosions de saveurs culinaires. L’harmonie des deux genres a apporté une différence et les clients en raffolent. D’ailleurs Ross était là depuis le jour 1 dans l’aventure du Hà. La rencontre de sa culture laotienne et montréalaise avec la cuisine vietnamienne plus traditionnelle de M.Hà ont donné le Hà d’aujourd’hui.

Des spécialités comme dans l’orient

Vous trouverez des plats abordables entre 5$ et 20$ dans les restaurants Hà. Voici quelques trucs qui y sont offerts : les fameux rouleaux impériaux de M. Hà, la soupe tonkinoise, les ailes de poulet épicées du chef Ross ou encore le Pad Thaï. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter leur menu midi à l’adresse suivante :

https://restaurantha.com/wp-content/uploads/2018/07/MENU-Midi-PLATEAU-JUILLET-2018.pdf

Les restaurants Hà aime Veloce 
Nicolas Urli, copropriétaire du Restaurant Hà, utilise le logiciel de point de vente Veloce pour optimiser ses établissements. « Si vous êtes un restaurateur, je vous conseille Veloce » affirme Monsieur Urli.

Il explique l’importance d’avoir un logiciel efficace pour les commandes en cuisine, l’inventaire, la gestion des employés et surtout qui vous permet de dormir le soir.

C’est le logiciel idéal pour les restaurants, les bars et les hôtels.